login
panama
login
Le 7 février 2017 à 18 h 58 min   

La huitième édition du « Vallon des artistes » a attiré dimanche 28 août 2016 environ 800 visiteurs dans les jardins des maisons autour du Vallon des Rigolettes.

 

 

 

 

Bon nombre des artistes qui exposaient leurs créations étaient invités pour la première fois. C’était le cas de Graca da Silva, créatrice de céramique raku : « Ils ont dû repérer mes sculptures sur une autre exposition. C’est la quatrième fois que je fais une manifestation de ce type là, où on est chez les gens, dans leur jardin, dans leur grange, tout dépend de l’exposition. C’est plus sympathique qu’une exposition entre quatre murs et ça permet aux gens qui n’aiment pas trop l’art ou qui ne connaissent pas, de venir plus facilement pour voir un petit peu ce qu’on fait. »

 

Une façon de rencontrer le public appréciée aussi par Catherine Gregory, artiste peintre : C’est la deuxième fois que je participe. C’est un cadre très agréable, les gens sont très sympas, j’aime bien l’organisation. C’est plus humain, on est avec les gens, on échange. »

 

Si cette année on pouvait admirer 26 expositions c’est aussi parce que de plus en plus d’habitants ont accepté d’ouvrir leurs jardins. Ponsolle Géraldine et Jean Charles Reichmuth ont accueilli dans leur jardin les œuvres en terre cuite de Anne-Laure Canard :

« Le jardin n’était pas suffisamment propre les dernières années puis on a estimé qu’il était convenable pour accueillir un artiste. On n’a jamais été opposés à cette démarche qui a lieu tous les ans. C’est une façon de présenter des œuvres qui sort de l’ordinaire. C’est assez convivial. Les gens apprécient non seulement les artistes mais aussi les jardins. Même nous on est allés voir comment les voisins ont aménagé leur jardin. On arrive à connaître des gens qui habitent ici mais qu’on ne côtoie pas. C’est une occasion de créer des liens entre voisins. »

 

Au Vallon des artistes les belles choses ne se passaient seulement dans les jardins. Parmi les invités on avait aussi des artistes itinérants comme Sonja Kretschmer de l’association « La page qui rit » qui proposait des livres de poésie à lire sur place : « J’aime beaucoup cette manifestation parce que c’est dans une ambiance paisible et les gens viennent dans un moment de détente, ils prennent le temps de regarder. Les gens qui viennent profitent des petits moments de bonheur, comme lire une poésie, regarder les œuvres. J’aime bien l’ambiance. C’est la 5ème année pour moi. »

 

Une ambiance appréciée par les visiteurs comme Jean-Louis : « Moi, j’habitais ici dans le temps et je connais ces maisons et la manifestation depuis que ça existe. Maintenant on habite en Bresse et on revient chaque fois. Ça permet de connaître les artistes, c’est très intéressant. »

« On a fait le tour, c’est magnifique. C’est une organisation phénoménale. On n’a vu que des belles choses avec ma petite fille. On a discuté avec des gens sympathiques, c’était un vrai bonheur », avouait Martine. Une impression partagée aussi par Jaqueline : « C’était pas mal. Ce que j’aime bien moi surtout c’est les jardins, plus que les œuvres d’art. C’est ça qui m’inspire plus. Ça permet de circuler dans des endroits qu’on ne verrait pas autrement. »

 

22 jardins autour du Vallon des Rigolettes ont accueilli des créations de céramique, sculpture, photographie, peinture, graphisme, poterie, calligraphie des 26 artistes participants. Au repas partagé le soir entre le comité organisateur (association Rambuteau 9 Clés) et les artistes invités, on applaudissait le passage de 800 personnes dans la journée, « une belle réussite ».

 

Cristian Todea Mâcon Infos

http://www.macon-infos.com/index.php?option=com_content&view=article&id=8407:macon-vallon-des-artistes-800-visiteurs-pour-l-art-a-portee-de-main&catid=91&Itemid=473&lang=fr

 

Propulsé par WordPress   |   Template réalisé par Agence Panama (d'après hanaqpacha)
Haut de page